Prédication disponible en format audio.

Dans le récit des Pèlerins d’Emmaüs, deux hommes touchés par les événements liés à la mort de Jésus et à la disparition de son corps discutent sur le chemin.

Jésus vient à leur rencontre mais ils ne peuvent pas le reconnaître. Il leur explique les écritures et les aide à progresser dans leur foi. Mais ce n’est qu’après coup, qu’ils comprirent. A la fraction du pain.

Nous sommes dans la définition même du Sacrement : « Signe visible d’une réalité invisible », et c’est dans ce geste de la fraction du pain que le Seigneur a voulu manifester son identité aux disciples d’Emmaüs. Le Signe révélateur.

On remarque aussi que c’est avec le recul qu’ils identifient la présence du Seigneur qui était à leur côté. « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? »

Nous pouvons apprendre de ce texte que nous ne sommes pas seuls sur le chemin de la vie. Jésus vient à la rencontre de ses frères et sœurs pour les guider, les consoler et les aider à comprendre le mystère de sa présence d’Amour. Quand nous sommes découragés, que le soir tombe, il ne nous abandonne pas, il vient faire sa demeure en nous.

Et quand l’orage et passé, n’oublions pas de demander la grâce de discerner dans notre histoire personnelle les signes de son action. Car Jésus est là, il nous sert et nous permet d’avancer sur le chemin de Vie. Sa présence et son action se discernent avec de la prière et du recul.

Puissions-nous faire mémoire de toutes ces fois où il nous a secouru, embrasé nos cœurs, et préservé de faux pas. Et comme les disciples, n’hésitons pas à rapporter entre frères les signes que nous avons reçu de son amour, pour nous renforcer mutuellement dans la foi et ne pas céder au découragement.

Prions :

Merci Seigneur de ne pas nous laisser seul sur le chemin,

Tu viens à notre rencontre, tu nous instruits, nous console

Et tu nous donne ton pain de vie pour refaire nos forces.

Donne-nous de toujours marcher à tes côtés.

Amen

Gabriel Chevillard, laïc.

 

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*