Prédication disponible en format audio.

Dans l’Evangile du jour, l’Esprit Saint, sous l’apparence d’une colombe, descendit sur Jésus après son baptême.

Une voix venant du ciel disait : “Toi, tu es mon Fils bien-aimé; en toi, je trouve ma joie”.

 Après les festivités de Noël et la solennité de l’épiphanie, nous voici invités à célébrer la fête du baptême de Jésus.

 Lui qui est sans pêché, il se fait baptiser pour nous montrer le chemin de la conversion.

 Dans la deuxième lettre aux Corinthiens (5, 21), Saint Paul nous dit : « Celui qui n’avait pas connu le péché, Dieu l’a identifié au péché pour nous, afin que, par lui, nous devenions justice de Dieu ».

 Premier sacrement, c’est par le baptême que nous sommes attachés au Christ, et donc à la vie éternelle qui nous est promise.

 Il nous appartient de maintenir en nous l’ardeur du don de l’Esprit de notre baptême, et de le laisser produire son fruit dans notre vie.

Dans l’évangile, Luc nous dit que Jésus était en prière, après qu’il eut reçu le baptême.

La prière, relation avec le Père, était un moment qu’affectionnait Jésus.

Il nous faut, nous aussi, trouver des moments privilégiés de rencontre avec le Seigneur, comme le faisait souvent Jésus.

 Mais alors, que faire ?

 Chers frères et soeurs, ne laissons pas notre foi s’endormir.

 Par le baptême, nous sommes les témoins de l’Amour inconditionnel et de la Miséricorde infinie de Dieu.

A la fin de l’Eucharistie, le célébrant nous dit : “Allez dans la Paix du Christ”.

Nous sommes alors envoyés proclamer la Bonne Nouvelle…en paroles et en actes.

Et nous, où en sommes-nous aujourd’hui ?

Nous sommes les enfants de Dieu en qui il a mis tout son Amour, par le don de l’Esprit reçu lors de notre baptême.

Ce sacrement nous donne de le reconnaître en tout être.

Soyons donc attentifs à ceux que nous rencontrons en demandant au Seigneur de nous aider, de nous accompagner tout au long de notre vie.

Chers frères et soeurs, demandons à Notre Sauveur, de nous envoyer son Esprit, afin que la lumière que nous avons reçue à notre baptême ne s’éteigne jamais et que nous soyons toujours ses messagers de Paix et d’Amour.

Seigneur Jésus, j’ai confiance en Toi.

 

Fête du Baptême de Notre Seigneur – Dimanche 9 janvier 2022 – Guy-noel SEVRIN, laïc

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*