Prédication disponible en format audio.

ÉVANGILE

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 8, 5-11)

En ce temps-là,
comme Jésus était entré à Capharnaüm,
un centurion s’approcha de lui et le supplia :
« Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé,
et il souffre terriblement. »
Jésus lui dit :
« Je vais aller moi-même le guérir. »
Le centurion reprit :
« Seigneur, je ne suis pas digne
que tu entres sous mon toit,
mais dis seulement une parole
et mon serviteur sera guéri.
Moi-même qui suis soumis à une autorité,
j’ai des soldats sous mes ordres ;
à l’un, je dis : “Va”, et il va ;
à un autre : “Viens”, et il vient,
et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
À ces mots, Jésus fut dans l’admiration
et dit à ceux qui le suivaient :
« Amen, je vous le déclare,
chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.
Aussi je vous le dis :
Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident
et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob
au festin du royaume des Cieux. »

Méditation :

Le récit d’Évangile que nous venons de proclamer relate la rencontre de Jésus avec le centurion. Celui-ci prie Jésus de guérir son serviteur atteint de paralysie, qui « est couché, à la maison » et qui « souffre terriblement. »

Le centurion fait preuve d’une grande humilité et d’un grand acte de foi : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. » En tant qu’officier, le centurion reconnaît exercer une autorité sur « des soldats sous [ses] ordres » : « à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »

Cependant, ce centurion reconnaît en Jésus une autorité plus grande et à laquelle il s’y soumet : Jésus est investi de l’autorité même de Dieu. Le Seigneur fera lui-même l’éloge du centurion : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. »

La foi de ce centurion ne peut que nous interpeller. Notre foi est parfois faible, tiède ou vacillante. L’Évangile de ce jour nous invite à la réveiller. Il est du devoir du chrétien de se donner les moyens pour approfondir spirituellement sa foi et pour l’approfondir intellectuellement.  Nous ne pouvons pas nous contenter d’une foi vécue en « surface », l’intériorité est à développer dans la vie de chacun.

L’invitation est claire : il nous faut nous décider plus résolument pour le Christ, de façon plus radicale, lui donner totalement notre confiance. En ce jour, nous faisons mémoire de sainte Vivienne (dont les reliques sont vénérées en l’église de Notre Dame du Bon Secours à Quartier Français). Cette vierge et martyre du IVème siècle est un véritable témoin de la foi. La foi ne transige pas, elle ne négocie pas.

Selon la tradition, Vivienne a subi sous la persécution de l’empereur Julien plusieurs supplices. Elle est morte suite à une atroce flagellation. Cependant, au cœur de ses terribles épreuves, Vivienne a su témoigner d’une foi inébranlable.

Que la foi du centurion et celle de sainte Vivienne nous réveillent. Demandons au Seigneur de nous donner une foi plus ferme, plus courageuse et plus audacieuse. Que nous puissions aussi prendre des moyens pour mieux approfondir et vivre la foi que nous avons reçue, dans l’espérance et la charité.

Prions : « Accorde-nous, Seigneur, d’attendre sans faiblir la venue de ton Fils, pour qu’au jour où il viendra frapper à notre porte, il nous trouve vigilants dans la prière, heureux de chanter sa louange. Lui qui règne avec toi Père, dans l’unité du Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. » (1)

  • Prière d’ouverture du lundi de la première semaine de l’Avent ( Missel Romain)

Lundi de la première semaine de l’avent – 02 décembre 2019 – Père Rodolphe Emard, lu par le Diacre Jacques Fournier.

Vous pouvez nous envoyer vos demandes de grâces et intentions de prière en répondant dans l’espace de commentaires. Elles seront recueillies et portées en intention à la messe du weekend à la Cathédrale de Saint Denis. Nous vous invitons aussi à partager cette méditation avec vos amis.

1 Commentaire, RSS

  • Laurence Larivière

    dit le:
    décembre 2, 2019 at 8:32

    Pour ma famille,mes amis et tous ce que je vais rencontrer.
    Que pendant ce temps de L’Avent,nous puissions ouvrir nos cœurs à la Lumière de l’Évangile,
    que l’Esprit Saint nous aide à tenir bon dan la foi,en Celui qui va venir habiter nos vies.
    (Merci père Rodolph et au diacre Jacques Fournier)

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*