Prédication disponible en format audio.

La parole

« Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes envers moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois. » Saint Matthieu 18, 21-22

La méditation

Quelle serait notre réponse à la question de Pierre ? Sept fois, ce n’est pas si mal que çà. La patience humaine a tout de même des limites ! Pour Jésus, le pardon est illimité, comme l’amour de son Père. Jésus ne tient pas entre ses mains de boulier ou de calculatrice. Aimer, ce n’est pas calculer ; et c’est bien là l’exigence du royaume des cieux. De fait, qu’est-ce que pardonner ?

Pardonner n’est pas oublier le mal que l’autre a fait. Pardonner, ce n’est pas vouloir du mal à celui qui m’en a fait. Pardonner, c’est le voir comme Dieu le voit : un être blessé qui a besoin d’amour, de salut. Pour Jésus, la croix est le signe par excellence du pardon qui l’emporte sur la violence, la sagesse divine plus forte que l’intelligence humaine. Chaque fois que nous pardonnons, nous communions au pardon de Jésus envers Judas qui l’a trahi, envers Pierre qui l’a renié trois fois. « En vivant le pardon, Jésus nous apprend l’humilité du cœur, souligne saint Jean de la Croix dans une de ses lettres à sainte Thérèse d’Avila. En pardonnant nos péchés, il nous relève et nous empêche de sombrer dans le désespoir. Que nous reviennent en mémoire ces paroles du Concile Vatican II : « Au nom de Jésus, l’Eglise, par le sacrement de réconciliation, continue cette œuvre d’humanité où le pardon divin a toujours le dernier mot, non la faute. »

Poursuivez avec moi cette méditation par cette courte prière : « Ton pardon, Seigneur, me recrée, me libère, me rapproche de toi. C’est pour moi une grâce de me savoir pardonné par toi. Change pour toujours mes péchés en pétales de roses de ta miséricorde infinie. Amen. »

Pour aller plus loin avec la parole

« Détourne ta face de mes fautes, enlève tous mes péchés. Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit. Ne me chasse pas loin de ta face, ne me reprends pas ton esprit saint. Rends-moi la joie d’être sauvé. » Psaume 50, 11- 14

 

Diacre Jean-Marie Armand – Temps de Carême – Mardi 6 mars 2018

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*