Prédication disponible en format audio.

Frères et Sœurs en Christ, bonjour. Nous voici rendus à la veille du Triduum Pascal, c’est-à-dire à la veille des 3 jours saints, au cours desquels Jésus donnera sa vie en mourant sur la Croix et ressuscitera au troisième jour. Ainsi, Jésus accomplira, totalement et définitivement, le Mystère du salut en faveur de toute l’humanité. Le ciel s’ouvre alors pour l’éternité à toute personne qui exprime sa foi dans le Ressuscité et son désir de connaître le bonheur en vérité.

Dans les lectures de ce Mercredi Saint, le prophète Isaïe nous invite encore à l’écoute et à l’imitation de Jésus. Grâce à Dieu qui vient sans cesse à notre secours, le passage par les souffrances est un chemin vers la victoire de la Vie. « Celui qui veut être mon disciple, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive ». Luc 9, 23. Cette invitation est exigeante, mais nous n’avons rien à craindre, car le Seigneur prend notre défense et nous justifiera. De même que Jésus libère la pécheresse de la condamnation des hommes, nous sommes invités à adopter une vie sans péché. Jean 8, 11. 

L’Évangile selon saint Matthieu fait suite à celui d’hier selon saint Jean. Le temps est proche pour que le Fils de l’Homme soit livré. Quel malheur pour Judas qui veut marchander la vie de Jésus pour gagner quelques sous. Mais Jésus, en respectant la liberté de Judas, lui demande de faire vite ; c’est le moment de la trahison de celui qui tenait la bourse communautaire. L’argent aurait-il pris la place de Jésus Sauveur dans le cœur de Judas ? 

Mais avant que cela n’arrive, Jésus doit prendre son Repas Pascal avec ses disciples. Célébrer la Pâque comme tous les juifs est un moment de partage incontournable. D’autant plus que Jésus se donnera lui-même en Nourriture spirituelle, en transformant ce Repas Pascal en Repas Eucharistique ; nous verrons cela demain. Jésus annonce son départ prochain, mais il fera ce geste prophétique pour demeurer présent et continuer à soutenir la vie de ses disciples. 

Partageons maintenant quelques mots sur un autre événement liturgique qui est célébré aujourd’hui. Il s’agit d’une messe qui est célébrée qu’une seule fois dans l’année : la Messe Chrismale. Sous la présidence de l’évêque du diocèse, plusieurs rites se font de manière unique au cours de cette messe. Tous les prêtres du diocèse sont invités à concélébrer, ainsi que les diacres. Mais aussi, tous les baptisés, le peuple de Dieu, sont conviés à faire corps autour de l’évêque et du clergé présent.

Le rituel de la Messe Chrismale prévoit deux moments importants : 

1°, tous les prêtres sont invités à renouveler leurs promesses sacerdotales prises autrefois lors des ordinations. L’évêque les questionne sur leur union au Christ, sur leurs engagements attachés à leur ministère pour le service de l’Église, sur leur fidélité à l’enseignement des fidèles et aux célébrations sacramentelles. À toutes ces questions, chaque prêtre répond : « Oui, je le veux ». 

Puis, l’évêque invite les fidèles à prier spécialement pour tous les prêtres et pour lui-même, à qui a été confiée la charge apostolique. Dans cette prière, le peuple de Dieu implore la grâce divine pour les ministres du Christ, Souverain Prêtre, et pour l’évêque qui reflète l’image du Christ, Bon Pasteur.

 

2°, l’évêque procède à la bénédiction des Saintes Huiles : l’huile des malades, qui sera utilisée dans les circonstances de demandes de guérison, particulièrement en célébrant le sacrement de l’Onction des malades ; et l’huile des Catéchumènes dont ils sont oints au cours de leur préparation au baptême.

Enfin intervient la Consécration du Saint Chrême, mélange d’huile d’olive pure et d’essence de géranium. Une longue prière est dite par l’évêque, mais tous les prêtres y participent en étendant leurs mains. Le Saint Chrême est utilisé entre autres pour les baptêmes, les confirmations, les ordinations.

 

Mercredi Saint – 5 Avril 2023 – Père Christian CHASSAGNE

Vous pouvez nous envoyer vos demandes de grâces et intentions de prière en répondant dans l’espace de commentaires. Nous vous invitons aussi à partager cette méditation avec vos amis.

 
 

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*