Prédication disponible en format audio.

Frères et Sœurs en Christ, bonjour. Nous voici déjà bien en route vers Pâques, nous qui sommes entrés à Jérusalem avec le Seigneur dimanche dernier. Après l’avoir acclamé avec nos palmes et feuillages de toutes sortes, nous sommes appelés à vivre cette Semaine Sainte dans une reconnaissance affirmée que Celui que nous suivons est bien le Messie, l’Envoyé du Père, qui vient accomplir sa mission de Sauveur, par amour pour toute l’humanité. 

Les lectures, que l’Église propose à notre méditation en ce jour, nous replacent, nous-aussi, dans notre mission de serviteurs, disciples du Christ. Le prophète Isaïe nous rappelle que nous sommes appelés à être des témoins infatigables de la vraie Lumière, et que nous devons la faire refléter jusqu’aux extrémités de la terre. Dieu compte sur nous pour que son salut, réalisé par son Fils dans le Mystère pascal, soit reconnu et accueilli par tous, puisqu’il est une réalité pour tous. 

Le Seigneur, qui est notre Force, nous choisit encore pour porter la Bonne Nouvelle au monde d’aujourd’hui. Nous sommes précieux aux yeux de Dieu, nous, les rescapés d’Israël. Ce n’est donc pas le nombre de témoins qui assure la victoire du Bien sur le Mal, mais bien la force et la puissance de notre foi qui nous réveillent et nous encouragent. Nous pouvons être certains que nos engagements à la suite de Jésus porteront de bons fruits, car c’est Jésus lui-même qui y met toute l’efficacité et toute la valeur pour que nos témoignages puissent redonner aux chercheurs de Dieu la joie d’espérer et la capacité d’avancer. Les difficultés de notre monde n’arrêteront pas son œuvre salvatrice. 

Cela est confirmé dans l’Évangile. Celui qui se lèvera pour livrer Jésus aux bourreaux n’empêchera pas la réalisation du salut offert à tous. Ceux qui agissent contre Dieu n’auront jamais le dernier mot. Le passage par la mort, imposé à Jésus par Judas, ne sera pas une défaite. Au contraire, Jésus fera de ce passage par le tombeau une victoire définitive sur le Mal et sur la mort, par sa résurrection au troisième jour. La Lumière jaillira des ténèbres et la nuit du péché sera vaincue. 

Mais, en attendant que Jésus ressuscite, les Apôtres et les disciples sont dans l’incompréhension. Ils se posent des questions sur leur propre fidélité à leur Maître. Serait-ce moi le traitre ? Leur cœur est troublé par toutes ces interrogations. Leur foi semble vaciller entre le désir de suivre Jésus jusqu’au bout et le doute sur leur capacité d’y parvenir. Pierre en donne la preuve de cette contradiction : je donnerai ma vie pour toi, et pourtant, il le reniera par trois fois. Avec bonté et douceur, Jésus les rassure : plus tard, vous saurez où je vais et vous y viendrez aussi. 

Nous pouvons être, nous aussi, dans ces situations d’incertitudes ou de désespoir. Mais, frères et sœurs, surtout, ne restons pas prisonniers du « Je ne suis pas digne, donc, j’abandonne ». Jésus est venu chercher les petits et les faibles pour confondre ceux qui se croient forts et invincibles. Comme saint Paul l’a expérimenté lui-même, quand on est faible, c’est alors que l’on est fort. Lorsque nous reconnaissons nos faiblesses et nos limites, c’est la grâce de Dieu qui nous rend forts et qui nous permet d’œuvrer chaque jour pour que sa sainte Volonté soit faite. 

Même si nous sommes pécheurs, nous ne devons pas nous dévaloriser, au point d’être victime soi-même d’une culpabilisation incontrôlée et destructrice. Nous prenons exemple également sur la Vierge Marie qui sera fidèle jusqu’à la Croix. Habitée d’une confiance sans limite et sans condition, Marie a prononcé un OUI total et définitif. Sa fidélité n’a jamais failli. Dans les moments d’incompréhension, elle méditait toutes ces choses dans son cœur de Mère de Dieu. Que sa prière pour nous, ses enfants bien-aimés, nous permette cette même fidélité, dans la foi de notre baptême, dans l’espérance du salut pour tous et l’amour de notre Dieu et Père. 

Sans crainte ni doute, suivons Jésus jusqu’au bout de sa mission de Sauveur !       

Mardi Saint – 4 Avril 2023 – Père Christian CHASSAGNE

Vous pouvez nous envoyer vos demandes de grâces et intentions de prière en répondant dans l’espace de commentaires. Nous vous invitons aussi à partager cette méditation avec vos amis.

 
 

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*