Prédication disponible en format audio.

Frères et Sœurs en Christ, bonjour. Nous voici entrés dans le Triduum Pascal. Ce jour du Jeudi Saint est un jour de joie et d’action de grâce. La couleur liturgique passe du violet au blanc. Et pour cause ! Aujourd’hui, avant d’entrer dans son agonie le conduisant à la mort sur la Croix, Jésus nous offre un immense cadeau. En célébrant le repas pascal avec ses Apôtres et ses disciples, Jésus transforme ce repas en Sainte Cène. Il crée le moyen unique et merveilleux de rester présent et vivant pour son peuple jusqu’à la fin des temps. La Sainte Cène, appelée Sacrement de l’Eucharistie, devient le lieu d’une rencontre quotidienne avec le Christ Vivant. 

En consacrant le pain et le vin, avec la puissance du Saint Esprit, Jésus les transforme en son Corps et en son Sang. Geste inimaginable pour un humain ! Mais Jésus est Dieu, et rien ne lui est impossible. Ainsi, sa présence réelle dans l’Eucharistie donne la preuve, s’il en est besoin, que son amour pour nous n’a pas de limite. Jésus accomplira sa mission de Sauveur jusqu’au bout : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » Jean 15, 13. Même s’il devra quitter cette terre, il demeure avec nous tous les jours. 

En immolant un agneau mâle et sans défaut, selon le Livre de l’Exode, Moïse et toute la communauté d’Israël ont célébré la Pâque du Seigneur. Le sang de cet animal était déjà le signe de protection contre le malheur. Jésus prendra la place de l’animal et sera l’Agneau Immolé dont le sang aura pour effet la purification du peuple et le pardon des péchés. Il n’est plus nécessaire alors de sacrifier des animaux dont le sang ne sauve pas. Seul Jésus-Christ a versé son sang pour le salut du monde. 

C’est pourquoi, saint Paul nous rappelle qu’en instituant l’Eucharistie, Jésus se donne sous la forme du Pain consacré devenu son Corps et sous la forme du Vin consacré devenu son Sang. Voilà comment Jésus nous assure sa présence salvatrice pour notre vie de chaque jour. « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. » Jean 6, 51. 

Dans l’Évangile, Jésus nous donne l’exemple de la charité véritable. Son geste prophétique du Lavement des pieds nous montre comment devenir serviteurs les uns des autres, même de la part des maîtres. Lui, le Maître, s’abaisse devant ses disciples et adopte la position du Serviteur. Afin d’avoir part au Christ, Jésus nous fait prendre un bain de sanctification et de liberté intérieures. En nous lavant les pieds, ce geste symbolique et humble de Jésus nous assure la purification du cœur et de notre être tout entier, afin d’avoir part à son Mystère Pascal qui conduit au salut. Par amour et selon le commandement divin, Jésus nous demande de faire comme lui ; être serviteurs les uns des autres.    

Du fait de l’Institution de l’Eucharistie par Jésus, le Jeudi Saint est aussi la fête des prêtres. Nous disons qu’il n’y a pas d’Eucharistie sans prêtre. En effet, à la suite des Apôtres, l’Église a institué les évêques, dont le premier était saint Pierre, sur lequel Jésus a construit son Église. Les évêques ont eu ensuite des collaborateurs que sont les prêtres. Par la grâce de leur ordination, les prêtres reçoivent le don de célébrer la messe « in Persona Christi », c’est-à-dire « dans la Personne même du Christ ». 

Voilà pourquoi le Jeudi Saint, jour de la Sainte Cène du Seigneur, est devenu également le jour où les fidèles baptisés prient pour leurs prêtres et les soutiennent dans leur mission, comme dans la Messe Chrismale. Selon le 2ème Concile du Vatican, les laïcs sont invités à prendre une part active dans la mission d’évangélisation de l’Église ; chacun a sa place. Les prêtres, pour leur part, exercent leur mission d’enseigner, de sanctifier et de gouverner l’Église, à l’image du Christ Serviteur.

Passion et Résurrection sont les deux facettes d’un unique mystère de mort et de vie, de l’unique Mystère pascal du Christ. Avançons ensemble vers la victoire de la Vie !               

 

Jeudi Saint – 6 Avril 2023 – Père Christian CHASSAGNE

Vous pouvez nous envoyer vos demandes de grâces et intentions de prière en répondant dans l’espace de commentaires. Nous vous invitons aussi à partager cette méditation avec vos amis.

 
 

2 Commentaires, RSS

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*