Prédication disponible en format audio.

Dans l’Evangile du jour, Jésus semble s’adresser avec dureté aux Juifs qui l’écoutent. Bien sûr gardons nous de nous dire que le message ne nous concerne pas. Il est cinglant et sans détour et s’adresse bien à nous tous.

En effet celui-ci ne ménage pas ses auditeurs. Il tient des paroles très dures, le genre de vérité qui fâche. La vérité de son identité de Messie, envoyé de Dieu, son Père. Avec pour preuves deux types de témoignages : les miracles, actes de puissance qui ne peuvent être que l’œuvre de Dieu. Et l’Ecriture qu’ils connaissent et qui lui rend témoignage mais ils n’y croient pas.

On s’imagine souvent Jésus comme un personnage sympathique mais avec la vérité sans ombre qu’il envoie à la face de ceux qu’il aime (c’est-à-dire tout le monde) ça n’est pas facile de le fréquenter.

Jésus assène ses auditeurs : « vous n’avez jamais entendu sa voix ».  « Vous ne laissez pas sa parole demeurer en vous parce que vous ne croyez pas ». Ouch voilà qui fait mal. Je ne vous cacherai pas qu’en tant que Chrétien c’est le genre de phrase qui secoue surtout quand on néglige la fréquentation de la parole de Dieu. Croyons-nous vraiment alors que nous nous laissons gagner par la tiédeur ou la paresse spirituelle ?

Jésus n’en reste pas là : « vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! . Souvent avec les distractions et les passions de la vie, il n’est pas facile de se recentrer sur Jésus.

Voilà que Jésus finit par leur dire : « Ne pensez pas que c’est moi qui vous accuserai devant le Père ». Mais c’est Moïse ! Alors que Moïse est celui qui a négocié avec Dieu quand le peuple a été infidèle à l’alliance en adorant un veau d’or. Dans le Psaume 106, on lit :  

« Dieu a décidé de les détruire. 
C’est alors que Moïse, son élu, 
surgit sur la brèche, devant lui, 
pour empêcher que sa fureur les extermine. »

Voilà une allusion qui n’a pas échappé à ses auditeurs qui refusent de croire alors qu’ils connaissent aussi les textes. La Parole rend témoignage à Jésus, le nouveau Moïse, le défenseur des hommes pécheurs devant le Père.

Prions :

Il n’est pas facile de te suivre Seigneur. Non pas parce que tu es dur avec nous car au contraire tu es notre défenseur, tu es celui qui nous relève et nous accompagne sur le chemin de la vie en plénitude malgré nos chutes répétées.

Comme le peuple sur le mont Horeb, notre « coco lé dur » et souvent nous préférons céder à nos passions et à nos distractions. Séduis-nous Seigneur, ramène nos cœurs à toi, à la Parole et viens en aide à notre peu de foi.

Méditations Carême 2019 – Jeudi 4 avril 2019 – Gabriel Chevillard, laïc

Vous pouvez nous envoyer vos demandes de grâces et intentions de prière en répondant dans l’espace de commentaires. Elles seront recueillies et portées en intention à la messe du weekend à la Cathédrale de Saint Denis. Nous vous invitons aussi à partager cette méditation avec vos amis.

1 Commentaire, RSS

  • Gence

    dit le:
    avril 4, 2019 at 8:55

    Demande de prier pour toute ma famille pour avoir la santé. Pour mon mari pour qu’il puisse ouvrir sa micro entreprise pour qu’il puisse réussir dans la vie . Pour mes enfants surtout pour mon fils pour qu’il se remotive pour réussir son année scolaire. Et aussi pour moi même pour que je puisse entreprendre mon désir de création d’entreprise. Que notre Seigneur puisse mettre des bonnes personnes sur notre route afin de nous accompagner dans nos différentes démarches.
    Merci à vous pour ce que vous faites pour nous

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *

*